Le Tracker SciFi

Le détecteur LHCb finira son deuxième run de prise de données à la fin de l’année 2018. Il sera ensuite mis à niveau durant le second arrêt du LHC jusqu’au début de 2021. L’objectif principale de la mise à niveau de LHCb est d’augmenter la luminosité instantannée ainsi que la fréquence de prise de données de 1MHz à 30MHz. Les trajectographes actuels, les inner et outer trackers placés après l’aimant dipolaire ne peuvent subvenir aux besoins d’augmentation de luminosité instantanée et d’occupation. Ils seront remplacés par le trajectographe (ou tracker) à fibres scintillantes (appelé SciFi). Le SciFi comporte trois stations. Chacune est elle-même composée de quatre couches de détection. Afin d’obtenir une mesure en trois dimensions de la position des particules, la seconde et la troisième couche sont orientées avec un angle de 5° par rapport à l’axe y. Chaque couche de détection est formée de 12 modules, étant eux-mêmes construits à partir de 8 matelas de fibres. Chaque matelas de fibres est long de 2.5 mètres et comporte 6 couches de fibres de 250μm de diamètre. La lumière issue de ces fibres est lue par des photomultiplicateurs au silicium (SiPM).

Le détecteur LHCb du Run 3
Le tracker SciFi

Voici une vidéo où les professeurs Olivier Schneider et Aurelio Bay présentent le project SciFi et ses multiples répercutions: